Livraison suivie offerte dans le monde entier !

RACHIALGIE ET MAL DE DOS, UN MAL DU SIÈCLE ?

Rachialgie - Douleurs cervicales et lombaires

Près de 60% de la population se plaint de mal de dos.

Les douleurs du rachis (ou rachialgies) sont des symptômes extrêmement répandus dans la population générale; leur fréquence est très élevée, comparativement à d'autres pathologies très courantes comme l'asthme.

C'est  ce constat de fréquence qui incite la plupart des auteurs à considérer les rachialgies comme un des problèmes de santé les plus importants des sociétés industrialisées contemporaines.

 

Mais s’il existe beaucoup d’études sur les lombalgies, c’est à dire le mal du bas du dos, on en trouve beaucoup moins sur les cervicalgies, les affections qui touchent la zone du cou.

Or les douleurs cervicales sont, semble-t-il aussi répandues que les douleurs lombaires.

Selon une étude de l’Inserm en France, ces douleurs touchent davantage les femmes que les hommes (1). Et elles surviennent à un âge assez jeune, entre 20 et 30 ans. Soit en début de vie active.

 

Dans la moitié des cas, ces douleurs ne se manifestent pas brutalement, mais elles s’installent progressivement au fil des activités quotidiennes. Elles sont clairement provoquées par des contraintes qui se répètent, comme des postures fatigantes et prolongées. Elles peuvent être accompagnées de maux de tête, de vertiges et de mal de bras ou d’épaules. C’est le mal insidieux des habitudes comportementales au travail, qui est aggravé par le stress et les exigences de productivité.

Pas étonnant, dès lors, que les douleurs cervicales touchent autant le personnel de bureau que les populations exposées professionnellement.

 

Une proportion importante des personnes qui se plaignent de leurs cervicales n’arrivent plus à se débarrasser de leurs douleurs. Elles commencent à souffrir d’une rachialgie chronique, dont on mesure mal comment elle s’installe chez les patients.

Mais le corps médical est clair : il faut développer la prévention et la prise en charge précoce de ces affections.

Tout mal de dos, qu’il soit cervical ou lombaire, commence le plus souvent par des douleurs vertébrales bénignes. Il convient de prendre le signal au sérieux pour éviter la dégradation de la situation et l’occurrence de maux irrémédiables.

C’est à ce prix seulement qu’on ne se laissera pas gagner par le «mal du siècle ».

 

Visitez Cervi-care pour découvrir des solutions pour soulager vos douleurs cervicales, lombaires et votre stress !

 

Sources :

(1) : Inserm : épidémiologie descriptive

Image par 8thBox de Pixabay

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés