Télétravail : les avantages et comment prendre soins de votre santé – Cervi-Care™
Télétravail et santé : les avantages et comment prendre soins de vous

Douleurs cervicales, Mal de dos, Stress -

Télétravail et santé : les avantages et comment prendre soins de vous

Dernière mise à jour le

Les mesures sanitaires prises pour lutter contre le Covid19 ont imposé le télétravail à une grande partie de la population. Ce travail à distance présente beaucoup d’avantages, comme le gain de temps dans les déplacements domicile/bureau, l’organisation plus souple de sa journée, une plus grande concentration, des facilités dans la garde des enfants, des possibilités de sortie pendant les pauses, etc. Mais l'emploi en télétravail n’est pas sans contraintes et il engendre aussi des effets pervers comme l’addiction au boulot et l’ordinateur sans cesse branché, l’intrusion dans le milieu familial, un isolement professionnel, une fatigue physique et psychologique… et des troubles de la santé. Beaucoup de personnes sont mal équipées pour travailler chez elles et doivent se contenter d’un canapé ou d’un coin de table à la cuisine, ce qui impacte immanquablement leur bien-être physique.

Troubles physiques liés au télétravail

Les enquêtes le montrent, plus d’un quart des personnes qui travaillent à domicile se plaignent de maux de tête et de troubles visuels. Est-ce parce que leur lieu de travail est mal agencé ? La lumière insuffisante ou aveuglante ? Leur écran trop petit ou mal positionné ? Toujours est-il qu’à l’impression de liberté des premiers jours de télétravail succède rapidement une lassitude physique et une sensation de mal être.

Homme en télétravail dans son salon, fatigué sur son canapé avec des maux de tête

Mais parmi les effets du télétravail sur la santé, les enquêtes montrent surtout une augmentation des Troubles Musculo-squelettiques. Énormément de personnes se plaignent de douleurs au cou, et ce n’est pas étonnant. Les cervicalgies sont très répandues chez les individus qui restent statiques face à un écran pendant de longues heures. Cela provient généralement d’une mauvaise position et/ou d’un écran mal ajusté. D’autres personnes ressentent des douleurs dans le bas du dos, là aussi parce que leur position assise n’est pas correcte et tasse la colonne. D’autres encore se plaignent de douleurs aux poignets, c’est ce qu’on appelle le « syndrome de la souris ». On ne le sait pas assez, mais les poignets sont fortement sollicités dans tout travail sur ordinateur et lorsqu’ils sont mal positionnés ils se fatiguent , avec des conséquences qui peuvent aller jusqu’à la tendinite. Last but not least, beaucoup de personnes qui travaillent chez elles se plaignent de mal aux épaules. Cette douleur peut provenir d’une position qui n’est pas optimale ou également du stress généré par l’isolement et les contrôles à distance.

Conseils de base pour mieux télétravailler

Il y a de bonnes pratiques qui permettent de prévenir en grande partie les troubles physiques liés au télétravail.

Il faut commencer, dans la mesure du possible, par se ménager un coin-travail qui n’est pas dédié à la cuisine ou au loisir, il faut essayer de s’isoler du bruit.

Il faut être bien assis, idéalement sur une chaise de bureau avec des accoudoirs pour déposer les bras et relâcher les épaules. Au risque, sinon, de fatiguer la nuque et les vertèbres cervicales. Les pieds doivent être bien à plat sur le sol, les genoux pliés à 90° pour être plus bas que les hanches. Sinon les vertèbres lombaires sont inutilement mises sous pression.

Il faut choisir un bon bureau, assez large (140cm au moins) et assez profond (80cm) pour permettre d’installer son ordinateur et ses affaires sans être « coincé » dans ses gestes de travail. Il convient de régler la hauteur de la chaise par rapport au bureau.

Il faut bien régler la hauteur de son écran : s’il est trop haut par rapport au regard, vous éprouverez rapidement des douleurs dans le cou et dans les épaules. Le haut de l’écran doit se trouver à la hauteur des yeux.

Il faut bien positionner le clavier et la souris, sinon vous ressentirez une fatigue dans les poignets et les épaules. Le clavier doit être stable et posé à plat sur le bureau (évitez la position inclinée qui provoque une cassure des poignets). Utilisez plutôt une souris externe et sans fil, veillez à la placer dans l’axe de l’épaule pour garder le poignet bien droit et la main relâchée, le bras détendu. Ces précautions permettent généralement d’éviter l’apparition de douleurs musculaires dans les poignets et les épaules.

Femme surmenée en télétravail devant son ordinateur avec une mauvaise posture et des douleurs au cou et au dos 

Détente et étirements : les remèdes aux troubles musculaires du télétravail

Malgré toutes ces précautions pour adopter de bonnes postures, le télétravail reste un mode de travail sédentaire et, à ce titre, il présente des risques pour la santé. Quand on est au bureau, on se lève régulièrement de sa chaise pour aller voir un collègue, partir en réunion, aller boire un café… chez-soi, on reste assis sans bouger dans un espace beaucoup plus circonscrit.

Il est donc impératif de changer de position régulièrement. Pour limiter les risques de voir apparaître des crispations musculaires, il convient de se lever de sa chaise toutes les heures pour faire quelques pas et aller se chercher un verre d’eau par exemple. Il ne faut pas hésiter à se mettre debout pour participer à une téléconférence ou à une réunion.

Il faut faire des pauses régulières et prendre le temps de sortir à midi pour marcher, éventuellement rencontrer d’autres personnes pour manger et se détendre en « présentiel ».

Mais le secret du bien-être, c’est d’étirer les muscles contractés par le télétravail. Quand les douleurs apparaissent, écoutez votre corps et accordez-lui la détente qu’il demande.

Vous pouvez vous étendre et allonger votre nuque pendant 10 minutes ou un quart d’heure grâce au hamac cervical de Cervi-Care. En inspirant-expirant profondément dans cette position de relaxation, vous retrouverez l’énergie et le bien-être qui vous manque. Vous pouvez placer un Coussin Masseur autour du cou pour relâcher la pression des heures passées devant l’ordinateur. Vous pouvez enfilez un redresseur de dos pour vous maintenir plus droit devant l’ordinateur. Vous pouvez placer un coussin ergonomique dans le bas du dos pour soulager les vertèbres lombaires. D’autres accessoires de santé sont disponibles chez Cervi-Care, ils peuvent vous soulager !

coussin ergonomique pour le dos bleu pour soulager les douleurs lombairesCoussin Ergonomique pour le Dos

Vous pouvez aussi pratiquer de petits exercices, comme effectuer des rotations de la tête dans un sens, puis dans l’autre pour relâcher le cou. Ou bouger la tête de bas en haut et de haut en bas . Vous pouvez effectuer des haussements d’épaules vers l’avant puis vers l’arrière pour détendre tout le haut du dos. Vous pouvez étendre les poignets puis les fléchir, plusieurs fois de suite. Et faire bouger les doigts par quelques flexions – extensions, de quoi soulager tout l’avant-bras. N’hésitez pas à lever un pied, tendre la jambe et effectuer des petits mouvements circulaires avec la cheville, d’un côté du corps puis de l’autre. Si vous en sentez le besoin, allongez-vous 10 minutes sur un tapis de yoga, pour « faire le vide » en respirant profondément avant de reprendre le travail.

Éviter que le télétravail devienne un enfer

Le télétravail s’est généralisé pendant la crise sanitaire du Covid, mais il risque de se prolonger bien au-delà et d’entrer progressivement dans les mœurs.

S’il comporte beaucoup d’avantages, il présente aussi de sérieux risques pour la santé. Les enquêtes montrent une recrudescence des Troubles Musculo-Squelettiques, ou TMS, depuis la crise sanitaire de 2020. Les tendinites, douleurs cervicales et lombaires, fatigues extrêmes menacent tous ceux qui travaillent à domicile.

L’Organisation Internationale du Travail, l’OIT, a également mis en garde contre une intensification du stress professionnel lié au télétravail : un stress provoqué par l’isolement des travailleurs, mais aussi par l’utilisation d’un matériel inadapté et défaillant.

Homme en télétravail surmené et en burnout dans son salon

Les employeurs et les organisations syndicales sont appelées à prendre ces problèmes à bras-le-corps. Mais avant que des initiatives concrètes émergent, il est important que chacun prenne soin de sa santé et soit attentif à son bien-être, pour éviter le « burn-out » du télétravail. Il convient donc de veiller à l’ergonomie de son poste de travail, mais aussi de compenser la sédentarité de son activité par des pauses et des exercices d’étirement à l’aide d’accessoires adéquats.

Il est utile de développer une routine qui permet au corps de ne pas s’ankyloser. En prévoyant une organisation journalière qui comporte des pauses, des moments de relaxation et des temps de marche ou de sortie. Et en s’y tenant !!

Il vaut mieux prévenir l’apparition des douleurs musculaires que d’avoir à les guérir.

Merci de commenter et partager cet article s'il vous a plu !


Inscription à la newsletter

Infos, codes promo et nouveaux produits. Directement dans votre boîte de réception.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Ok
Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En savoir plus
Top