Mal de dos : Et si le stress était en cause ?

Cervicalgie, Mal de dos, Stress -

Mal de dos : Et si le stress était en cause ?

Dernière mise à jour le

 

Contenu :

  1. Pourquoi ce lien entre le stress et le mal de dos/cou ?
  2. Quel est le type de stress lié au mal de dos et de cou ?
  3. Le stress et les troubles musculo-squelettiques (TMS)
  4. Pourquoi le mal de dos à cause du stress ?
  5. Comment combattre le stress et le mal de dos ?
  6. Lutter contre le stress pour éviter le mal de dos et de cou
  7. Prévenir le mal de dos et de cou lié au stress

 

Le mal de dos et le stress sont tous deux des problèmes courants de nos jours. Ce que beaucoup de gens ignorent c'est qu’ils peuvent être intimement liés. Les douleurs au dos montent souvent jusqu’au cou. Elles sont provoquées par différentes causes. Nous pouvons citer entre autres la mauvaise posture, la mauvaise qualité du matelas, la sédentarité et la surcharge pondérale. Il s’avère que le stress s’ajoute aussi à cette liste.

 

Pourquoi ce lien entre le stress et le mal de dos/cou ?

 

Le stress survient lorsque l’organisme sent une menace ou une contrainte. Autrefois, c’était une réaction essentielle pour rester en alerte et éviter certains dangers. Mais avec notre train de vie actuel, le stress est devenu lui-même un danger. Il est souvent à l’origine de l’angoisse, de l’insomnie, des problèmes de poids et de la dépression. Il peut aussi engendrer un mal de dos ou de cou. Qu’il s’agisse de stress au travail, de stress alimentaire ou de stress affectif, le résultat est le même.

Il faut savoir que le stress crée des tensions psychiques qui se répercutent sur le corps. En effet, il fait se crisper les muscles du dos et du cou, ce qui engendre des douleurs parfois insoutenables. Plusieurs recherches scientifiques confirment cette corrélation entre le stress et le mal de dos/cou. Les déceptions personnelles et professionnelles, les contraintes physiques, les pressions, la colère, et tous les agents stressants peuvent causer des douleurs lombaires.

Mais si les liens entre le stress et le mal de dos sont prouvés, il n’est pas toujours facile de déterminer qui des deux cause l’autre. En effet, il arrive parfois que les douleurs au dos et au cou entraînent le stress, voire la dépression, lorsqu’elles deviennent chroniques. Il convient donc de combattre le stress pour éviter le mal de dos et/ou de cou, et vice-versa !

Pour préserver votre bien-être et prévenir ainsi le stress, vous pouvez porter des sandales de réflexologie, utiliser un rouleau de massage pierre de jade ou encore un tapis d’acupression pour les pieds. Afin d’éviter le mal de dos et le mal de cou, nous conseillons un ou plusieurs appareils comme une ceinture de maintien lombaire chauffante et magnétique, un appareil de massage cou nuque, un correcteur de posture dorsale réglable et/ou un redresseur de dos orthopédique.

Sandale de réflexologie et acupression des pieds

 

Quel est le type de stress lié au mal de dos et de cou ?

 

Nous savons que le corps peut réagir de différentes façons face au stress. Nous savons aussi qu’inversement, les douleurs lombaires peuvent être une cause de stress. Maintenant, la question est de savoir quel type de stress est lié au mal de dos. Seul le stress oxydatif est hors de cause puisqu’il s’attaque uniquement aux cellules. Le stress affectif, le stress angoisse, le stress au travail et les autres types de stress constituent des facteurs susceptibles de provoquer des douleurs dorsales.

En réalité, c’est quand le stress devient chronique qu’il commence à nuire de plus en plus à la santé physique et mentale. Il provoque des tensions musculaires au niveau du dos et du cou. Mais le stress aigu favorise aussi la libération de substances qui causent des inflammations. Ainsi, le stress chronique risque d’engendrer des poussées d’arthrose, souvent à l’origine d’une lombalgie.

Mal de dos et lombalgie

 

Le stress et les troubles musculo-squelettiques (TMS)

 

En 2007, une équipe de chercheurs norvégienne menée par Kristian Nilsen s’est penchée sur le sujet. Dans le but de comprendre l’effet du stress sur les TMS, les scientifiques ont placé en quarantaine quelques individus juste le temps de l’expérience. Il s’agissait de volontaires dont la plupart était des femmes. Ils devaient d’abord répondre à un questionnaire pour prouver qu’ils étaient en bonne santé. Pendant une heure, ils ont dû réaliser une tâche stressante devant un écran d’ordinateur. Les chercheurs vérifiaient en permanence leur rythme cardiaque, leur transpiration, leur tension et le tonus de certains de leurs muscles. Après avoir fini la tâche stressante, les personnes étudiées ont fait part des douleurs ressenties aux scientifiques. Résultat : 64% des participants ont développé plus de douleurs à l’issue du test qu'avant de le commencer. L'expérience montre que le stress cause bien des douleurs musculaires au niveau des trapèzes.

Par ailleurs, une expertise collective de l’Inserm a démontré l’existence d’au moins 4 liens entre le stress et les troubles musculo-squelettiques. À titre d’exemple, l’adrénaline et la noradrénaline que l’organisme libère lorsqu’il se trouve dans un état de stress augmente la fréquence cardiaque. Ces hormones rétrécissent également la taille des petites artères (vasoconstriction). Cela ralentit la réparation des lésions et empêche l’évacuation des déchets musculaires. Cela finit par provoquer des douleurs musculaires qui génèrent de la fatigue.

Vasoconstriction des vaisseaux sanguins

 

Pourquoi le mal de dos à cause du stress ?

 

Vous vous demandez pourquoi les muscles du dos constituent la principale cible du stress ? Pourquoi pas les biceps et les triceps, par exemple ? Tout simplement parce que le dos est une zone déjà fragilisée. La colonne vertébrale ainsi que les muscles qui s’y rattachent sont extrêmement sollicités au quotidien. Il arrive même qu’ils gardent durant des mois, voire des années, d’anciens traumatismes. Cela n’arrange pas les choses si vous souffrez d’une lésion localisée telle que la hernie et l’arthrose.

En outre, puisque le stress affaiblit le système immunitaire, il favorise la formation de zones d’inflammation sur les disques intervertébraux ainsi que sur les tendons. Au bout du compte, cela risque d’aggraver une arthrose bénigne et latente. Par la même occasion, nos habitudes posturales peuvent fragiliser notre dos et notre cou. D’ailleurs, on parle souvent de mal de dos assis puisque nous devenons de plus en plus sédentaires. Le mal de dos au réveil, quant à lui, peut être causé par une mauvaise position durant la nuit. Tout cela affaiblit le dos et le rend plus sensible aux assauts du stress.

 

Comment combattre le stress et le mal de dos ?

 

Puisque les deux sont interdépendants, prévenir l’un aide à éviter l’autre. Il faut savoir que les tensions musculaires liées au stress peuvent finir par bloquer totalement certaines zones du dos (trapèzes, lombaires). Et le blocage du dos peut amplifier le stress donc, cela risque de devenir un cercle vicieux.

 

Lutter contre le stress pour éviter le mal de dos et de cou

 

Essayez de vous protéger du stress pour éviter toutes ses nuisances sur votre santé et votre bien-être. C’est sûrement plus facile à dire qu’à faire mais gardez votre calme en toutes circonstances. Vivez l’instant présent car rien ne stresse plus que d'être trop préoccupé par le passé ou par le futur. Laissez vos émotions s’exprimer. Trouvez toujours du temps pour prendre soin de vous-même. Après de rudes semaines de travail, partez en week-end avec des gens que vous aimez, réservez une séance de spa, etc. Et comme nous l’avons déjà mentionné plus haut, l’utilisation d’un rouleau de massage pierre de jade ou d’un tapis d’acupression peut aider, tout comme le port de sandales de réflexologie.

Femme utilisant un tapis d'acupression

 

Prévenir le mal de dos et de cou lié au stress

 

Pour éviter le mal de dos et de cou, tenez-vous toujours bien droit. Au bureau, la qualité du fauteuil reste primordiale. Dans la mesure du possible, quand vous travaillez, levez-vous toutes les heures et effectuez quelques étirements pendant 3 à 5 minutes. Cela suffit pour rompre la posture assise prolongée. Évitez de porter des charges trop lourdes et d’infliger des torsions à la colonne vertébrale. Nous rappelons qu’il existe des appareils pour lutter contre ce problème, pour ne citer que la ceinture de maintien lombaire chauffante et magnétique, le hamac cervical, les correcteurs de posture mais aussi les oreillers mémoire de forme.

Pensez à partager et à commenter cet article !


Inscription à la newsletter

Infos, codes promo et nouveaux produits. Directement dans votre boîte de réception.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Paiement sécurisé, Livraison gratuite, Satisfait ou remboursé 30 jours, Points de fidélité, Support clients réactif
Ok
Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En savoir plus
Fléche vers le haut