Cruralgie : symptômes, causes, traitement, comment soulager la cruralgie ?

La cruralgie est une douleur intense située dans la jambe. Près du nerf sciatique, dans les cas les plus graves, elle peut provoquer une paralysie, surtout autour du genou et du pied.

Définition : Qu'est-ce que la cruralgie ?

La cruralgie, ou douleur lombaire droite, est une douleur aiguë causée par la compression de l'une des deux racines du nerf fémoral. Ses symptômes, ses causes et son traitement sont très proches de ceux de la sciatique, car les deux proviennent d'une inflammation d'un nerf présent dans la région lombaire (bas du dos). Seul le chemin de la douleur diffère.

Moins fréquente que la sciatique, la cruralgie est cependant plus douloureuse. Elle touche surtout les personnes de plus de 50 ans.

Cruralgie et fessier

Symptômes de la cruralgie

La cruralgie est une douleur intense dès le début de la cuisse et le long du nerf fémoral. Elle part des racines lombaires (L4, L3 ou L2), contourne la moelle épinière et se déplace le long de la cuisse. Il contrôle la contraction des muscles et la sensibilité de la face antérieure de la jambe et termine dans le pied.

Dans certains cas, des parties du corps sont partiellement ou complètement paralysées, comme le genou, le talon ou la pointe des pieds. C'est ce qu'on appelle la cruralgie paralytique. La pression exercée sur le nerf peut également causer des dommages irréversibles.

Causes de cruralgie

La cruralgie est souvent d'origine non infectieuse. Elle peut être due à un rétrécissement du nerf fémoral par une hernie discale, à l'altération du disque vertébral suite à une usure générale ou à l'arthrite, à une détérioration de la colonne vertébrale comme une scoliose ou un rétrécissement du canal lombaire.

Dans les cas les plus graves, la cause de la cruralgie peut être une spondylodiscite. Il s'agit d'une infection grave des disques vertébraux et d'une urgence médicale qui doit être traitée immédiatement. La présence d'une tumeur dans une vertèbre lombaire peut également compromettre le nerf fémoral.

Traitement : comment soigner la cruralgie

Comme dans le cas de la sciatique, la première chose à faire est d'organiser une période de repos absolu de deux jours. En effet, le fait de rester trop longtemps au lit peut affaiblir les muscles du dos qui soutiennent la colonne vertébrale et donc ralentir le processus de guérison.

Un traitement médicamenteux est habituellement prescrit par un médecin dès l'apparition des symptômes afin de limiter la douleur. Elle repose principalement sur la prise de paracétamol et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Si la douleur est trop intense, des analgésiques à base de morphine peuvent également être proposés. Ce genre de traitement à une efficacité limitée accompagnée d'effets indésirables à court et long terme.

Sans évolution positive après 2-3 mois, un médecin peut demander des examens complémentaires comme une IRM ou une radiographie de la colonne vertébrale. Une intervention chirurgicale peut être suggérée par la suite, selon la cause de la cruralgie. Il peut s'agir d'un élargissement du canal lombaire, de la fixation de la colonne vertébrale ou de l'ablation de la hernie discale. Ces opérations peuvent être réalisées en chirurgie non-invasive, ce qui réduit les chances de complications postopératoires.

Nos solutions pour un traitement naturel de la cruralgie

Vous en avez marre de souffrir ? Pas envie de passer sous le bistouri ? Essayez nos solutions pour soulager vos douleurs naturellement, à petit prix ! Bien moins cher qu'un traitement médicamenteux ou une opération, pour un traitement naturel, non invasif et économique.

 

Envie d'en savoir plus sur la cruralgie ?

Paiement sécurisé, Livraison gratuite, Satisfait ou remboursé 30 jours, Points de fidélité, Support clients réactif